Apport d’eau hors précipitation

Projet

Cette carte s'inscrit dans le projet du Fichier écologique des essences forestières. Le Fichier écologique des essences est issu d'une recherche financée par le Département de la Nature et des Forêts (Direction Générale Opérationelle Agriculture, Ressources Naturelles et Environnement, Service Public de Wallonie) via l'Accord-cadre de recherches et vulgarisation forestières. Ce travail d'ampleur a mobilisé plusieurs années les chercheurs de l'Ulg-GxABT et de l'UCL, accompagnés par l'asbl Forêt Wallonne. De nombreux partenaires de disciplines et compétences différentes ont été associés à ce travail transversal.

Description

Selon leur position dans le paysage, les stations sont plus ou moins approvisionnées en eau. Trois classes différentes sont déterminées.

Classe C : zone d’apports d’eau permanents. Zone constamment alimentée en eau, qui est liée au réseau hydrographique par sa position de fond de vallée ou en relation avec des zones de sources. Ce sont le plus souvent des sols alluvionnaires.

Classe B : zone d’apports d’eau variables. Zone située dans des bas de versants, replats, concavités, vallons. Lors des périodes pluvieuses, les sols de ces situations topographiques sont occasionnellement réalimentés en eau par les écoulements provenant du versant (ruissellements, écoulements hypodermiques, etc.). Ils ont donc un statut hydrique amélioré par rapport aux plateaux et aux versants.

Classe A : zone sans apports d’eau latéraux. Zone où l’humidité du sol est essentiellement liée aux pluies et à la capacité de rétention et de percolation des sols. Il s’agit de sols de plateau ou de pente (pleine pente, hauts de versant, convexités) où l’eau s’évacue rapidement en suivant le relief. Dans ce cas, la situation se rétablit généralement en cours de saison de végétation par la consommation d'eau par la végétation. On qualifie de "sols à régime hydrique alternatif" (RHA) ces sols engorgés pendant une partie de l'année.

Version

Version de novembre 2019

Information de modification

Modifications de 2019
1) intégration de la carte des zones d'aléas d'inondation du SPW (en apport permanent). --> changement mineur
2) prise en compte du caractère temporaire de l'écoulement pour le réseau hydrographique. Pour les cours d'eau à écoulement temporaire, la zone environnante est classée en apport variable alors qu'auparavant elle l'était en apport permanent. --> changement mineur
3) changement des seuils de

topographic position index

utilisés pour le classement des apports variable dans les zones encaissées afin de réduire considérablement la surface de ces zones qui remontaient trop dans le haut des pentes de vallons et vallées. --> changement majeur

Référence

Wampach, F., Lisein, J., Cordier, S., Ridremont, F., Claessens, H., 2017. Cartographie de la disponibilité en eau et en éléments nutritifs des stations forestières de Wallonie. Forêt. Nature 47–60.

Voir le site du Fichier Ecologique des Essences

Petit, Sebastien, Cordier, S., Claessens, H., Ponette, Q., Vincke, C., Marchal, D., Weissen, F., 2017. Le Fichier Écologique des Essences, Seconde édition : Guide de l’utilisateur. Forêt.Nature, UCLouvain-ELIe, ULiège-GxABT, SPWARNE-DNF. Accord Cadre de Recherche et de Vulgarisation forestières.