Ecogramme hydro-trophique

Description

Niveau hydrique et niveau trophique sont présentés ensemble dans un tableau à double entrée appelé écogramme. La station est donc définie par une combinaison hydro-trophique, qui évalue simultanément sa richesse en eau et en éléments minéraux. Pris dans son ensemble, l’écogramme représente donc la variété des types de stations que l’on peut observer à l’échelle d’une région donnée.

Le niveau zéro de chacun des axes a été défini comme une situation sans contrainte écologique particulière, offrant, a priori, des conditions de croissance optimales pour la majorité des essences. En conséquence, plus on s’éloigne de cette zone centrale de l’écogramme, plus les contraintes écologiques s’amplifient : sécheresse, manque d’oxygène, présence de carbonates de calcium, carences en éléments minéraux, etc.

La zone dans laquelle une essence est à l’optimum renseigne sur la diversité des stations où elle croît. Au plus cette zone est large, au plus l’essence a une large amplitude écologique.

 

Référence

Voir le site du Fichier Ecologique des Essences

Petit, Sebastien, Cordier, S., Claessens, H., Ponette, Q., Vincke, C., Marchal, D., Weissen, F., 2017. Le Fichier Écologique des Essences, Seconde édition : Guide de l’utilisateur. Forêt.Nature, UCLouvain-ELIe, ULiège-GxABT, SPWARNE-DNF. Accord Cadre de Recherche et de Vulgarisation forestières.