Niveaux trophiques

Projet

Cette carte s'inscrit dans le projet du Fichier écologique des essences forestières. Le Fichier écologique des essences est issu d'une recherche financée par le Département de la Nature et des Forêts (Direction Générale Opérationelle Agriculture, Ressources Naturelles et Environnement, Service Public de Wallonie) via l'Accord-cadre de recherches et vulgarisation forestières. Ce travail d'ampleur a mobilisé plusieurs années les chercheurs de l'Ulg-GxABT et de l'UCL, accompagnés par l'asbl Forêt Wallonne. De nombreux partenaires de disciplines et compétences différentes ont été associés à ce travail transversal.

Description

Le niveau trophique traduit la disponibilité des ressources en éléments minéraux de la station. Il est évalué grâce à une clé dichotomique qui repose sur les caractéristiques du sol.

 

Version

Version d'aout 2021

Information de modification

Modifications d'août 2021
Quatre années d'utilisation de la carte des niveaux trophiques en Wallonie ont permis de prendre le recul nécessaire pour détecter et corriger un certain nombre de stations qui s'étaient vu attribuer un niveau trophique incorrect ou imprécis. Pour rappel, la détermination des niveaux trophiques se base sur la valeur d'une moyenne de pH par principaux types de sols (PTS) pour une zone bioclimatique donnée. Les mesures de pH sont issues du suivi pédologique de l’Inventaire permanent des Ressources forestières de Wallonie (IPRFW), et sont amplement utilisées dans la clé dichotomique des niveaux trophiques. Cette clé de détermination des niveaux trophiques est adaptée à une enquête sur terrain, mais son utilisation sous SIG avec la carte numérique des sols de Wallonie et la carte des pH moyennés par principaux types de sols ne permet pas d'appréhender un certain nombre de situations marginales (ex : sols avec charge calcaire en Calestienne - Calestienne qui fait partie de la zone bioclimatique de la Fagne-Famenne) et est forcément tributaire de mesures ponctuelles de pH dont la valeur n'est pas toujours représentative d'un ensemble de sols.
Les modifications apportées en 2021 sont donc issues d'une analyse d'expert. Une inspection minutieuse de la carte des niveaux trophiques a permis à un groupe d'experts en analyse stationnelle de corriger les situations listées ci-dessous. L'utilisation des 27 territoires écologiques tels que définis dans le Guide du boisement de 1994 et digitalisés par l'équipe de Gembloux Agro (Ridremont et Henrotay) nous a permis de définir des règles s'appliquant à un contexte pédologique plus cohérent que les zones bioclimatiques, qui sont avant tout un découpage du territoire le long du gradient climatique.
Sigle pédologique : Gbbf
Décision : les mettre tous en -1 (toutes régions confondues)
Justificatif : Les f d'Ardenne sont un peu plus riches que le reste du territoire ardennais. Ils tendent plutôt vers un -1 qu'un -2. Les f de Famenne, par comparaison, sont plus riches mais aussi dans la catégorie -1 (voire 0 si un peu calcarifères). Attention, les f ardennais se situent en majorité à la frontière avec la Famenne-Calestienne.
Sigle pédologique : f2Ehxy
Décision : les mettre tous (d,h,i) en -1
Justificatif : les valeurs de pH sont en moyenne plus élevées sur ces schistes mal drainés mais l'expertise de terrain par la flore tend vers un -1 (présence d'acidiphiles). On privilégie la connaissance de terrain.
Silexite x
Décision : Condroz --> sur formation carbonaté, NT 0, sinon, NT -1. Entre Vesdre et Meuse --> Gbax NT -2, Gbbx NT 0.
Justificatif (Condroz): Silexites assez variables à teneur en sable qui varie. Globalement, on peut dire qu'elles ressemblent aux GbbK. Le niveau trophique dépend de la proximité du substrat calcaire (-1, 0, +1 voire +2). On prend le cas le plus courant, càd 0. Hors formation carbonatée, on diminue le NT car elles peuvent être plus acides.
Justificatif (Entre Vesdre et Meuse): Le développement de profil a et b est une convention de cette région pour différentier les sols très lessivés et acides (Gbax) de ceux influencés par le substrat calcaire (Gbbx). Voir livret de sol 122E p75 et 76.
Limons profonds A
-Ardenne Condruzienne:
Décision : les mettre tous en -1.
Justificatif : l'épaisseur de limon fait qu'ils restent peu influencés au niveau de leur fertilité par le substrat (qui influence par contre le drainage). Les limons de drainage h et i ont une valeur de pH moyen plus petite que celle des drainages c et b (4.29 vs 4.35 et 4.7) car moins épais et donc un peu + proches du substrat gréseux (les Ah et Ai quasi tous en Ardenne Condruzienne). Mais on reste la majorité du temps dans du NT -1.
-Calestienne (orientale et occidentale)
Décision : les mettre en 0 sauf si présence d'un substrat f avant 80cm.
Justificatif : les limons profonds peuvent être en NT -1 ou 0. Le contexte environnant calcaire nous pousse donc à les classer en 0 en Calestienne.
-Autre
Décision : les mettre tous en -1, sauf drainage h/i en Ardenne (-2), drainage c en Région limoneuse (-1). et drainage h/i en Région limoneuse (NT 0).
Justificatif : respect de l'observation des pH et absence d'expertise terrain pour contredire. Attention, en FFC les A au drainage b étaient tous en 0 car la moyenne de pH plus haute que dans d'autres régions. Hors, la majorité des Abxx sont en Calestienne. La moyenne peut donc être biaisée pour le reste de la FFC qui est plus acide. On décide de les classer en -1 hors Calestienne en FFC.
Sigle pédologique : kAba, kEbb, kGbb (+ kf ...)
Décision : les mettre tous en +1.
Justificatif : les kAba sont déjà en NT +1 car malgré plus de profondeur et moins de charge caillouteuse, le risque de calcaire est présent en profondeur. Par ailleurs, la clé NT du FE nous amène à cette même décision. On transpose donc ce raisonnement aux kE et kG qui étaient en NT -1 (kAba en Condroz, FFC (Calestienne), Lorraine et Région Limoneuse)
Sigle pédologique : Ghx2, Gix2, GDb2
Décision : les mettre tous en -2.
Justificatif : zones ou le substrat gréseux influence le sol, qui est donc acide (Ardenne, Ardenne condruzienne). Précédemment, la valeur de NT de -1 est trop peu contraignante.

Référence

Wampach, F., Lisein, J., Cordier, S., Ridremont, F., Claessens, H., 2017. Cartographie de la disponibilité en eau et en éléments nutritifs des stations forestières de Wallonie. Forêt. Nature 47–60.

Voir le site du Fichier Ecologique des Essences

Petit, Sebastien, Cordier, S., Claessens, H., Ponette, Q., Vincke, C., Marchal, D., Weissen, F., 2017. Le Fichier Écologique des Essences, Seconde édition : Guide de l’utilisateur. Forêt.Nature, UCLouvain-ELIe, ULiège-GxABT, SPWARNE-DNF. Accord Cadre de Recherche et de Vulgarisation forestières.